Attention, on marche sur des oeufs

C'est la saison de nidification pour beaucoup d'espèces fragiles

05 mai 2022

En ce début de printemps, les Grands gravelots, Sternes naines et autres oiseaux du bord de mer débutent leur période de reproduction en France métropolitaine.
Dans le parc, l'enclos de Morgat, l'île de Sein et l'archipel de Molène sont des refuges pour ces espèces fragiles.

Le Conservatoire du littoral, l’Office français de la biodiversité, l’Office national des forêts, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Rivages de France, associés à de nombreuses associations et gestionnaires de sites, appellent à la vigilance ! L’opération « Attention, on marche sur des œufs ! » vise à sensibiliser les usagers du littoral et les gestionnaires de plages au respect de la faune sauvage qui partage ces espaces souvent touristiques et fréquentés.

En 2021, l’opération « Attention, on marche sur des œufs ! » a permis l’envol de plusieurs centaines de poussins, qui n’auraient pas survécu sans les interventions des équipes locales.

Pendant le 1er confinement, la nature reprend ses droits

Au PNMI, il y a deux ans maintenant, à la période de mars-avril, nos plages d’Iroise étaient vides alors que la nature sortait doucement de l’hiver. Pendant que nous étions confinés, la nature reprenait ses droits. Un couple de Grand gravelots (Charadrius hiaticula) fait son nid sur la plage de Morgat.

Cette espèce niche à même le sol, et camoufle ses œufs qui ont la même couleur que le sable et les galets. Pendant la période de nidification, ces oiseaux sont très sensibles à toute forme de perturbation : présence de prédateur naturel comme les goélands, mais également le chien, et la présence humaine. Par le risque de piétinement, de destruction du nid ou son abandon temporaire, ces perturbations mettent en péril les couvées, pourtant cruciales au renouvellement de l’espèce.

Nid de grand gravelot

Ponte de grand gravelot avec 4 oeufs, parmi les galets et la laisse de mer désechée.

Hélène Mahéo / Office français de la biodiversité

Ponte de grand gravelot avec 4 oeufs, parmi les galets et la laisse de mer désechée.

Hélène Mahéo / Office français de la biodiversité

Plage de Morgat - surveillance nidification

Plage de Morgat - surveillance nidification

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Plage de Morgat - surveillance nidification

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Une action concertée pour protéger rapidement et efficacement

La nidification continentale de cette espèce était exceptionnelle sur la plage de Morgat et en l’occurrence unique en Finistère. Hors confinement, c'est un haut lieu touristique de la presqu’île de Crozon. Seules l'île de Sein et la Réserve naturelle nationale d'Iroise accueillaient encore des couples nicheurs.

La Ville de Crozon, la Communauté de Communes Presqu'île de Crozon - Aulne Maritime et les agents du Parc qui surveillent cette espèce protégée ont installé un périmètre de sécurité autour du nid. Un arrêté interdisant l’accès aux chiens sur la plage, ainsi que des panneaux de sensibilisation ont aussi été mis en place. Une action inédite et expérimentale qui a depuis prouvé sa pertinence et son efficacité.

L'enclos de Morgat, un succès participatif

Grâce à la vigilance des usagers, trois nidifications successives de Grand gravelot ont eu lieu, et toutes ont donné naissance à des poussins. Alors qu’on ne décompte plus que 200 couples nicheurs de cette espèce en France.

Une végétation dunaire s’est installée, créant un habitat pour beaucoup d’autres espèces littorales. Cet enclos reste désormais actif toute l’année. En hiver, il accueille des espèces d’oiseaux hivernants.

Le 3 mai dernier, 3 jeunes gravelots ont été aperçus dans l’enclos. Le couple a pu mener à bien la couvaison malgré une fréquentation élevée à très élevée sur la plage, pendant les vacances scolaires). Ces résultats permettent de confirmer l’efficacité de cette mesure exceptionnelle.

L'enclos de Morgat en avril 2022 et sa végétation dunaire

L'enclos de Morgat en avril 2022 et sa végétation dunaire

Lucas Vicente / Office français de la biodiversité

L'enclos de Morgat en avril 2022 et sa végétation dunaire

Lucas Vicente / Office français de la biodiversité

Cette année la plage de Morgat est de nouveau interdite aux chiens,
même tenus en laisse,
à partir du 1er avril et jusqu'au 30 septembre.

Sur les autres plages du Finistère, l’accès est interdit aux chiens
chaque année, du 1er juin au 30 septembre.

En cette saison, d’autres zones accueillent des couvées de Grands gravelots, et autres oiseaux nicheurs fragiles. Comment participer à la protection de ces espèces et à leur retour sur le littoral?

  • commencez votre balade par la lecture des panneaux de signalisation à l'entrée des plages ou des zones balisées,
  • évitez de fréquenter le haut de plage, les dunes de sable ou végétalisées en arrière-littoral,
  • tenez strictement votre chien en laisse ; et ne l’amenez pas dans les zones réglementées,
  • restez sur les sentiers balisés,
  • si vous voyez un oiseau posé au sol qui vous semble blessé ou pousse des cris répétés, éloignez-vous au plus vite
  • ramassez les déchets

Pour en savoir plus

Nid de grand gravelot sur la plage de Morgat en avril 2022

Nid de grand gravelot sur la plage de Morgat en avril 2022

Titouan Danilo / Office français de la biodiversité

Nid de grand gravelot sur la plage de Morgat en avril 2022

Titouan Danilo / Office français de la biodiversité

5 poussins grand gravelot entre les pierres

Poussins grand gravelot dans la Réserve naturelle nationale d'Iroise

Hélène Mahéo / Office français de la biodiversité

Poussins grand gravelot dans la Réserve naturelle nationale d'Iroise

Hélène Mahéo / Office français de la biodiversité

Grand gravelot adulte - Ile de Sein

Grand gravelot adulte - Ile de Sein

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Grand gravelot adulte - Ile de Sein

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Un jeune de l'espèce Grand gravelot (𝐶ℎ𝑎𝑟𝑎𝑑𝑟𝑖𝑢𝑠 ℎ𝑖𝑎𝑡𝑖𝑐𝑢𝑙𝑎)

Un jeune de l'espèce Grand gravelot (𝐶ℎ𝑎𝑟𝑎𝑑𝑟𝑖𝑢𝑠 ℎ𝑖𝑎𝑡𝑖𝑐𝑢𝑙𝑎)

Mickaël BELLIOT

Un jeune de l'espèce Grand gravelot (𝐶ℎ𝑎𝑟𝑎𝑑𝑟𝑖𝑢𝑠 ℎ𝑖𝑎𝑡𝑖𝑐𝑢𝑙𝑎)

Mickaël BELLIOT

Affichage "On marche sur des oeufs" à Morgat

Affichage "On marche sur des oeufs" à Morgat

Lucas Vicente / Office français de la biodiversité

Affichage "On marche sur des oeufs" à Morgat

Lucas Vicente / Office français de la biodiversité

Grands gravelots en vol

Grands gravelots en vol - Ile de Sein

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Grands gravelots en vol - Ile de Sein

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité