Restauration expérimentale d’une décharge sur l’île d’Ouessant

Chantier de la décharge sauvage de Bouge Pep

31 janvier 2022

Depuis plus de 70 ans et jusqu’à un passé récent une anfractuosité dans la falaise sur la pointe de « Bougeo Ar Pebr » au sud-est de l’île d’Ouessant, a été utilisée comme décharge publique. Avec le soutien du plan "France Relance", le parc marin a engagé un projet d'évacuation des déchets de ce site à flan de falaise, et de restauration expérimentale. Un challenge techniques à relever dans un environnement où les aléas et les contraintes sont multiples.

vue depuis la mer du chantier expérimental de renaturation de Bouge Pep  à Ouessant

vue depuis la mer du chantier expérimental de renaturation de Bouge Pep à Ouessant

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

vue depuis la mer du chantier expérimental de renaturation de Bouge Pep à Ouessant

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

Restauration expérimentale d’une décharge sur l’île d’Ouessant

Depuis plus de 70 ans et jusqu’à un passé récent une anfractuosité dans la falaise sur la pointe de « Bougeo Ar Pebr » au sud-est de l’île d’Ouessant, a été utilisée comme décharge publique. Communiquant avec la mer en contrebas, les déchets accumulés sont régulièrement détachés et emportés par les tempêtes et les marées.

Au fil du temps, le site est devenu instable. Les flancs du gouffre glissent vers la mer, risquant le déversement potentiel de 8000 m3 de déchets et gravats, dans les eaux du parc naturel marin d’Iroise, à proximité immédiate de la Réserve Naturelle Nationale d’Iroise.

Des situations similaires sont observées sur d’autres sites littoraux de France et d’Europe, où l’élévation du niveau de la mer met au jour d’anciennes décharges littorales.

Ce projet de restauration présente un caractère expérimental inhérent aux challenges tant humains que techniques à relever dans un environnement où les aléas et les contraintes sont multiples.  Ses retours d’expérience seront donc une source d’information utile pour toutes les collectivités territoriales et gestionnaires du littoral, qui seront de plus en plus confrontés à la nécessité de dépolluer d’anciennes décharges.

France Relance

Logo France Relance

France Relance

Logo France Relance

France Relance

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

Le soutien de « France Relance »

Le plan France Relance, annoncé par le Gouvernement le 3 septembre 2020, prévoit une enveloppe financière de 2,5 milliards d’euros, dédiée en partie à la mobilisation pour la reconquête de la biodiversité sur nos territoires.

L’Office Français de la Biodiversité est notamment chargé de mettre en œuvre des actions du volet « Aires protégées » pour un montant total de 19 M€ d’engagements sur la période 2021-2022. Ce projet s’inscrit en totalité dans le cadre de ce volet « biodiversité – aires protégées » du Plan France Relance de l’État mis en œuvre par l’OFB.

Il est intégralement financé par le plan France Relance pour un coût total estimé aujourd’hui à 2 millions d’euros.

 

Une tâche herculéenne

Les travaux à réaliser dans une première phase sont l’enlèvement puis le tri des déchets accumulés dans le gouffre mais également dans les sols aux abords du trou.  

Les déchets transitent ensuite vers le continent pour traitement et valorisation. Les déchets de Bougeo ar Pepr sont très divers et pour certains de nature dangereuse. L’entreprise « Le Floch dépollution » a été choisie au terme d’une procédure de marché public pour l’enlèvement et le tri des déchets. L’acheminement de ce qui sera exhumé de l’ancienne décharge vers des filières de traitement, ou le cas échéant de valorisation, fait partie des tâches assignées à ce prestataire.

Les déchets sont triés manuellement et mécaniquement, par taille et également triés par type de matériaux, stockés puis transportés vers le continent pour être valorisés dans la mesure du possible.  Les déchets dangereux, comme l’amiante, sont traités de manière spécifique.

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Le Voyage des Koumoul

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Le Voyage des Koumoul

Chantier mécanisé d'excavation et tri des déchets à Bouge Pep - Ouessant

Chantier mécanisé d'excavation et tri des déchets à Bouge Pep - Ouessant

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

Chantier mécanisé d'excavation et tri des déchets à Bouge Pep - Ouessant

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

Atteindre un « bon état écologique »

Si tous les déchets sont retirés le site pourra revenir à son état initial.

Si tous les déchets ne peuvent être retirés, le site sera sécurisé et renaturé. 

La renaturation du site se fera par des opérations de terrain destinées à atteindre le bon état écologique et paysager. C’est notamment en favorisant la recolonisation du milieu par les espèces ayant subi les perturbations écologiques, que l’on peut envisager cette phase, dite de « renaturation ». La renaturation du site est attendue pour juin 2022.

Le bénéfice environnemental attendu pour ce projet est important:

  • Stopper la diffusion des déchets dans le milieu marin
  • Retrait de déchets ayant des impacts négatifs longs et continus tant sur les habitats que les espèces, dont l’amiante et le plastique
  • Retour du site à un bon état écologique et paysager
  • Renaturation et protection du site après le chantier via l’application de l’interdiction d’accès au site pour les véhicules motorisés

Amorcer un circuit vertueux en Iroise

Le fil rouge qui sous-tend la réalisation de ce projet est de rendre compte des difficultés rencontrées et des résultats obtenus. Les expériences recueillies lors de ce chantier seront ainsi partagées à travers la création de plusieurs supports dont la restitution est prévue à la fin du chantier. Le caractère expérimental de ce projet nous donne l’occasion de transmettre toute information qui pourrait être utile à des collectivités ou partenaires confrontés à des problématiques similaires.

Fosse de Bouge Pep

Fosse de Bouge Pep avant le début des travaux

Marie-Amélie Néollier / Office français de la biodiversité

Fosse de Bouge Pep avant le début des travaux

Marie-Amélie Néollier / Office français de la biodiversité

France Relance

Logo France Relance

France Relance

Logo France Relance

France Relance

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Le Voyage des Koumoul

Vue du chantier de Bouge Pep en mars 2022

Le Voyage des Koumoul

Lever de soleil en mer d'Iroise

Lever de soleil en mer d'Iroise

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

Lever de soleil en mer d'Iroise

Fabien Boileau / Office français de la biodiversité

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

NextGeneration EU

Déchets sous-marins à proximité du goufre de Bouge Pep

Déchets sous-marins à proximité du goufre de Bouge Pep

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Déchets sous-marins à proximité du goufre de Bouge Pep

Livier Schweyer / Office français de la biodiversité

Téléchargez le dossier de presse