Le programme Preventing Plastic Pollution

"Preventing Plastic Pollution" (PPP) est un projet du programme INTERREG VA France (Manche) Angleterre financé par l’Union européenne à hauteur de 14 millions d’euros et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Ce programme européen cherche à comprendre et à réduire les impacts de la pollution plastique dans l’environnement marin.

Le programme PPP est mis en œuvre sur sept sites pilotes : la rade de Brest, la baie de Douarnenez, la baie des Veys, le port de Poole et les estuaires de Medway, Tamar et Great Ouse.

Les informations recueillies permettent aux partenaires transmanche de s’attaquer à une partie des quatre millions de tonnes de déchets plastiques entrant chaque année dans la mer par les fleuves et rivières.
En examinant le bassin versant, de la source à la mer, le projet identifie et cible les sources et accumulations de plastiques.
Il ancre le changement de comportement dans les communautés locales et les entreprises. Il met en œuvre des solutions et des alternatives efficaces.

Décharge sauvage

Décharge sauvage

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Décharge sauvage

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Les objectifs du projet

PPP permet d’améliorer la qualité des eaux de transition dans la zone France (Manche) Angleterre (SO 3.2) en :

•    développant une cartographie fournissant des preuves quantifiables des sources et des quantités de pollution plastique dans les bassins versants ;
•    développant des interventions innovantes pour réduire les déchets plastiques dans les bassins versants ou à leur embouchure ;
•    transformant le comportement d’acteurs cibles (du monde économique, touristique, alimentaire, sportif, agricole, aquacole) et en démontrant les meilleures pratiques.

Les résultats escomptés du projet PPP apporteront une amélioration de la qualité des eaux grâce à :

•    Une amélioration de 10 % du bon état écologique dans les eaux de transition.
•    Une réduction des dommages causés par la pollution plastique dans les rivières et les zones côtières.
•    Une charte zéro plastique mise en œuvre au sein d’environ 650 entreprises et 50 chaînes d’approvisionnement.
•    L’élargissement de cette approche à une dizaine d’autres bassins versants dans un délai de 2 ans après le projet, puis de 100 bassins versants après 5 ans.

"Preventing Plastic Pollution" (PPP) est un projet du programme INTERREG VA France (Manche) Angleterre financé par l’Union européenne à hauteur de 14 millions d’euros et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Ce programme européen cherche à comprendre et à réduire les impacts de la pollution plastique dans l’environnement marin.

https://youtu.be/dO-BQBj3jUs
Poster Interreg Preventing Plastic Pollution
Poster programme PPP|
Poster programme PPP|
Des pneus sortis du port du Rosmeur

Des pneus sont sortis du port du Rosmeur

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Des pneus sont sortis du port du Rosmeur

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Bac à marée

Bac à marée

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Bac à marée

Marie-Amélie Neollier / Office français de la biodiversité

Et dans le Parc ?

Plusieurs actions ont été mises en place dans le périmètre du Parc. Elles reposent sur 5 leviers : l’expertise scientifique, la sensibilisation, la gouvernance, la communication et la maitrise d’ouvrage opérationnelle.
•    Suivi OSPAR : 4 sites depuis 2010 dans la cadre du suivi DCSMM avec le CEDRE (Sein, Trielen, Koubou – Crozon, Kerizella-Porspoder) ;
•    Suivi des microplastiques sur la plage de Pentrez (St-Nic) ;
•    Mise en place de bacs à marée dans 18 communes. Une cinquantaine de bacs sont installés sur le littoral ou sur les îles.
•    Mise en place de 180 plaques de sensibilisation sur les avaloirs « ici commence la mer » ;
•    Etude d’impact sur les microplastiques en mer d’Iroise avec 9 points de suivi en partenariat avec le CNRS ;
•    6 opérations de dépollution en zones difficiles d’accès (falaises, îles et îlots, nettoyages sous-marins en zones portuaires);
•    Opérations de transport et traitement de navires en fin de vie depuis les îles et le continent ;
•    Accompagnement à la création de filières alternatives au plastique dans la construction maritime (bateaux et engins de pêche) ;
•    Mise en place de filières de collecte et de recyclage des engins de pêche usagés dans les ports partenaires du parc ;
•    Accompagnement des ports partenaires dans l’optimisation de leur déchèteries portuaires ;
•    Interventions de sensibilisation dans des lycées maritimes et évènementiels thématiques locaux ;
•    Création de supports d’éducation (livrets, panneaux et posters) sur le thème de la lutte contre les déchets en mer d’Iroise.